Vers une joaillerie green: se ruer vers l’or… éthique

Sauf si vous êtes atteint par la folie des grandeurs et que le seul bruit de l’or en soi suffit à ravir vos oreilles au petit matin, les bijoux et les matières nobles qui le composent sont généralement avant tout prisés pour ce qu’ils représentent. Ils sont le symbole de l’amour et de l’émotion, ils racontent une histoire. Ce sont des trésors qui se transmettent de génération en génération.

Or, à chaque génération son lot de peines et de bonheurs, et de défis. Et pour l’heure, les générations appelées à bâtir ce siècle, qu’elles soient baptisées X, Y ou Z, font face à un défi majeur: celle de l’urgence environnementale, et de la nécessité de repenser notre rapport au monde et à la consommation. Le monde de la joaillerie n’est pas en reste. Il se doit de faire des choix à l’heure du changement afin de pouvoir accompagner ces générations qui, comme celles qui les précèdent, seront actrices de leur temps et destinées à raconter leur histoire, ainsi que défendre leurs valeurs.

À ce titre, l’or est un cas particulièrement emblématique. 80% de la production mondiale d’or est destinée au monde de la joaillerie. Une alliance en or, choisie avec soin, célèbre l’union et la vie, alors que son origine peut-être en réalité tragique. Des alternatives existent, mais à l’heure de faire des choix socialement responsables et éco-conscients, dans un monde ultra connecté et complexe, acheter un bijou qui se veut éthique et qui l’est réellement n’est pas chose facile. Hope a fait le choix de l’or recyclé et affiné et non de l’or labellisé fairmined, et vous explique pourquoi.

l’exploitation  aurifère: une des industries les plus nocives pour la planète

En dépit des normes actuelles, l’exploitation aurifère est au coeur de scandales humains et écologiques depuis des siècles. En plus des conditions de travail des mineurs qui s’avèrent généralement désastreuses, Les quantités d’eau, de carburants, ainsi que de mercure et de cyanure nécessaires pour extraire 20 grammes d’or sont colossales. Outre les accidents potentiels (comme la catastrophe de Baia Mare, en Roumanie, qui a déversé plus de 100 tonnes de cyanure dans la nature), les procédés communs de l’extraction aurifère sont en soi extrêmement polluants. 

Premiers pas vers un or “propre”: l’alternative du label fairmined

Le label fairmined est un label de certification qui atteste que l’or provient de l’une des dix mines labellisées fairmined, dont les pratiques sont socialement et (pour certaines d’entre elles) écologiquement responsables. Il existe 10 mines fairmined, dont huit en Amérique du Sud et deux en Asie. Les mines fairmined sont gérées communautairement et un contrôle plus strict des produits chimiques nécessaires à l’extraction de l’or est exercé. L’or fairmined induit un coût de 10 à 12% plus élevé.

Problème: À ce jour, il n’existe pas de méthodes d’extraction de l’or sans danger pour l’environnement. Or, l’exploitation aurifère est une des industries les plus polluantes. Le label fairmined est donc un grand pas pour l’industrie, mais un petit pas pour la planète. Recycler son or s’impose comme étant la meilleure solution éco-responsable: rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Chez Hope, nous sommes amants et spécialistes des métamorphoses, adopter un processus de production fait 100% à partir d’or recyclé était donc une évidence.

Le choix Hope: l’or recyclé, un or 100 % éthique et recyclable à l’infini

L’or est un métal noble et précieux, capable de se recycler à l’infini tout en conservant ses propriétés exceptionnelles. Il existe suffisamment d’or en circulation (jusque dans nos téléphones portables!) pour ne pas en manquer dans les années à venir. Autre bonne nouvelle, le coût de recyclage est compris dans le prix de rachat et comprend son analyse, son affinage (extraire l’or pur de la pièce), et son nouvel alliage mais il  n’est pas élevé. Le prix de l’or extrait et le prix de l’or éthique sont quasiment semblables. Un or green à moindre coût pour son portefeuille, mais aussi pour la planète! De plus, il s’agit donc de bijoux 100% made in France, car le processus de recyclage de l’or se fait intégralement sur le sol français. 

 

L’or éthique HOPE, joailler partenaire de vie, c’est donc un or 100% éthique provenant de certains de nos clients, transformés selon leurs envies et leurs besoins. Le système est simple: Hope reçoit l’or ancien et l’affine. Car l’or 18k, travaillé en joaillerie, est composé d’alliages: il n’est donc pas pur. Et si l’or est recyclable à l’infini, les métaux qui composent l’alliage, en revanche, ne le sont guère. Il faut donc extraire l’or pur et procéder à de nouveaux alliages. Lorsque l’or est affiné, il peut donner vie à une nouvelle création.

L’expertise Hope, c’est donc un service de conseils basé sur la confiance, chargé de recevoir vos métaux précieux et vos bijoux anciens. C’est une somme de sous-ensembles qui s’assemblent autour d’un seul et même élément: vous.  C’est l’intégration d’une large gamme de service au sein d’un même lieu: nos magasins, écrins de nos créations et des relations privilégiées que nous tissons jour après jour avec vous pour donner vie à vos envies.

L’or upcyclé, éthique, éco-responsable, dont la provenance vient d’une relation de confiance devrait pouvoir raconter l’histoire de ceux qui bâtiront le monde de demain. Et vous, quelle histoire voulez-vous raconter?


0
× Des questions?